Formulaire de recherche

   

La surveillance des cancers en France

En France, le dispositif de surveillance épidémiologique des cancers repose sur un partenariat entre le réseau des registres des cancers (FRANCIM), le service de biostatistique des Hospices Civils de Lyon (HCL) qui centralise dans une base commune les données des registres, Santé Publique France et l’Institut National du Cancer (INCa). Ce dispositif s’appuie sur les données des registres et les données de mortalité recensées par le Centre épidémiologique sur les causes médicales de décès (CépiDc, Inserm).

 

Le renforcement de la surveillance épidémiologique des cancers est inscrit dans le Plan Cancer 2014-2020 (objectif 15).

 

Par la production d’indicateurs de santé (incidence, survie, prévalence), les registres des cancers remplissent les objectifs suivants :

en termes de Santé Publique

  • surveiller l’évolution dans le temps et l’espace de la fréquence des cancers à l’échelon local, régional et national (incidence),
  • évaluer l’efficacité du dépistage organisé par l’identification des cancers survenant entre deux dépistages (cancers de l’intervalle),
  • évaluer l’efficacité des modes de prise en charge diagnostique et thérapeutique (survie),
  • aider à la planification de l’offre de soins en cancérologie (prévalence),

en termes de Recherche

  • contribuer au développement d’études notamment sur les facteurs de risque de survenue des cancers (risques comportementaux, environnementaux, professionnels ou sociaux).

Le Professeur Pierre-Marie PREUX est le nouveau Responsable du Registre des Cancers[...]

L'INCa et l'ITMO Cancer lancent l'appel à projets "Cancer & Environnement".[...]

L'INCa et l'ITMO Cancer lancent l'appel à projets "Cancer & Environnement".[...]